Une filière bois énergie locale gérée en coopérative dans les Côtes d’Armor

AB029852_ok.jpg

« Placer l’humain au cœur de son territoire, de son métier et pour l’autre », c’est le leitmotiv de la SCIC Pays de Rance qui a remporté le Prix de l’impact local ESS 2017 pour la gestion durable et locale de la ressource bois qu’elle a mise en place.

La ressource bois : énergie renouvelable et créatrice d’emploi

La Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) énergies renouvelables Pays de Rance est une coopérative qui fédère 104 sociétaires (salariés, agriculteurs et propriétaires forestiers, collectivités locales, particuliers et professionnels) autour d’une filière bois locale.

[Vidéo] Prix de l’Impact local ESS 2017 : SCIC EnR Pays de Rance

Suite à un besoin identifié il y une dizaine d’années sur le territoire du Pays de Dinan, dans les Côtes d’Armor, la coopérative a mis en place une filière vertueuse qui intervient à toutes les étapes de la valorisation du bois : plans de gestion, replantation et entretien des haies bocagères, élagage, abattage et transformation en bois bûche, en granulé, en bois déchiqueté, en bois de chauffage ou encore en paillage. 

En plus d’une gestion durable de la ressource, cette initiative globale autour de l’arbre a permis de créer 8 postes salariés en interne et chez les sociétaires avec qui la SCIC travaille sur différentes prestations de service (entretiens avec les chantiers d’insertion, broyage, travaux de sol, études thermiques…).

Et pour sensibiliser la population civile aux énergies renouvelables, la SCIC organise régulièrement des actions de sensibilisation auprès des scolaires, de jeunes bénévoles internationaux ou de personnes en situation de réinsertion. Elle aussi dispense des sessions de formation auprès des collectivités locales et des professionnels.

Le site internet de la SCIC EnR Pays de Rance

Crédit photo : A.Bouissou/Terra